Début des années 2000. Le Vietnam est dans la tourmente économique et la surpopulation suscite une grande préoccupation politique. Vu, un étudiant en photographie, arrive dans la métropole tentaculaire de Saigon où il rencontre Thang, un jeune homme charismatique qui vit de petits trafics et Van qui rêve de devenir danseuse. Vu est fasciné par son nouveau et séduisant colocataire qui passe ses nuits entre prostituées et dealers. Thang convainc Vu de faire une vasectomie pour recevoir de l’argent du gouvernement… Vu et Thang, finalement chassés, sont contraints de fuir dans le village de Vu dans le delta du Mékong où son père l’initie à sa future épouse. Mais Vu a peu d’intérêt pour la jeune fille et il se montre jaloux que Thang cherche à la séduire…

Dans ce deuxième long métrage, après « Bi, n’aie pas peur ! » (« Bi, Dung So ! », 2010), loin de la narration classique, le réalisateur vietnamien Phan Đăng Di nous raconte une histoire d’amour magique dans le contexte d’une société où l’homosexualité est encore tabou. Les paysages du Mekong et ses habitants magnifiques peuplent ce film envoûtant où jungles et marécages impénétrables embrassent les corps et l’action. Un film exceptionnel présenté à la dernière Berlinale.

Séance suivie d’un débat.