Aux rythmes punk et pop, Valentina et Joana poursuivent leurs rêves les plus profonds et les plus intimes vers la route du succès. Valentina aspire a devenir star dans une boite de nuit. Elles rencontreront tous les obstacles qui mettront à l’épreuve leur amitié. La difficulté et l’absurdité de leurs vies fusionnent avec l’histoire douce-amère d’un monde où les règles hystérique sont lois.

Le monde dépeint par Fernando Urdapilleta est un cauchemar psychédélique aux couleurs vives et à la musique punk. Un univers où drag queens, travestis, dealers, s’opposent avec une mauvaise foi digne des meilleures bandes dessinées, entre ultraréalisme trans et surréalisme, où la vérité est la  parodie extrême de la pire des vies, avec ses combats, ses vengeances et ses calculs ignobles. Nous avons le sentiment de voir un très grand film à la liberté et au cynisme communicatifs. Une œuvre primordiale du nouveau cinéma mexicain, un film déjà culte et viral. Dana Karvelas fait le voyage pour présenter le film et elle sera membre du jury des films documentaires. Elle est Valentina, avec l’immoralité et l’impertinence nécessaires à notre plus grand plaisir.

Séance suivie d’un débat en présence de Dana Karvelas.