Niort, dans les années soixante-dix. « Étoile Montante » est l’histoire d’une amitié fusionnelle entre Louise Rivière, une jeune fille de dix-sept ans éprise d’absolu, et un de ses camarades de lycée, Victor, son cadet de deux ans. Pendant cinq ans, Victor et Louise ne se quittent plus. Pendant cinq ans, nuit et jour, il la suivra jusqu’à ce matin d’octobre 1982 où, sans donner d’explication, Louise se jettera par la fenêtre d’un immeuble du Bronx, à New York. Louise avait une vocation, une utopie qui aura raison d’elle : devenir chanteuse de jazz, à l’instar de celle qu’elle vénère par-dessus tout : Billie Holiday. On parle d’amour fou. Jamais d’amitié folle. C’est une amitié folle pourtant que raconte « Étoile montante ». Celle de deux adolescents qui iront jusqu’au bout de leur frénésie d’être.

François Zabaleta est cinéaste, photographe et écrivain. Il a réalisé 12 longs métrages dont « La Vie intermédiaire » (Acid, Festival de Cannes 2009, Chéries-Chéris 2009, Cinémathèque française 2012) « La Dernière Fois » (Chéries-Chéris 2010), « Le Cimetière des mots usés » (Chéries-Chéris 2011), « N’importe où hors du monde » (Chéries-Chéris 2012), « Ton cœur est plus noir que la nuit » (Chéries-Chéris 2014) et une dizaine de courts métrages qu’il a mis en ligne sur sa propre chaîne Youtube.

Séance dédiée à Chantal Akerman et suivie d’un débat.