Hanna von Stezewitz est l’une des femmes les plus riches et puissantes d’Autriche. Elle est belle, jeune et dopée aux soirées huppées où règnent sexe, drogue et l’alcool. Toujours en quête de plus de pouvoir, elle ordonne à un tueur à gage d’éliminer son grand-père malade… et tombe amoureuse de l’énigmatique bonne sœur qui prend soin de ce dernier. « The Last Summer of the Rich » est le 27e long métrage de Peter Kern. Le réalisateur viennois propose ici un mélange de thriller et de comédie noire, de romance et de sexualité SM, de capitalisme et de politique… Une caricature sociale de haut vol aux scènes de sexe et d’orgie hyper réalistes, avec une Amira Casar bluffante en femme de pouvoir lesbienne complètement barrée, look cuir et vinyle. Le film a été sélectionné à la dernière Berlinale, section Panorama.

Disparu l’été dernier à l’âge de 65 ans, l’Autrichien Peter Kern a réalisé plus d’une trentaine de films, projetés partout dans le monde. Il a aussi été acteur et a collaboré avec de nombreux réalisateurs et metteurs en scène, parmi lesquels Rainer Werner Fassbinder, Hans-Jürgen Syberberg, Peter Lilienthal, Peter Zadek, Werner Schröter, Christoph Schlingensief, Rosa von Praunheim…