Il n’existe pas de femme de chambre plus méticuleuse que Lynn. Elle est obsédée par la saleté, maniaque de la poussière. Mais ce n’est pas sa seule obsession. La nuit, elle se glisse sous le lit des clients de l’hôtel qui l’emploie et les espionne, découvre tous leurs petits secrets… Quand Lynn tombe sur Chiara, qui se fait payer pour ses services de dominatrice, sa vie change.

Jolies couleurs, images très maîtrisées voire proprettes : dans cette adaptation du roman « La Femme de chambre », de l’écrivain allemand Markus Orths, rien ne déborde si ce n’est le personnage de Chiara (Lena Lauzemis), qui amène un coup de fouet et de la chaleur humaine au film d’Ingo Haeb et à la vie solitaire et fade de Lynn. Mention spéciale pour Vicky Krieps, très convaincante dans ce rôle de jeune voyeuse amoureuse d’une sadomasochiste, qui sort de sa coquille au fur et à mesure que les minutes s’écoulent.

Ingo Haeb, 45 ans, est un acteur, auteur et réalisateur diplômé de la Cologne Academy of Media Arts en 1999 grâce à « Derby », qui fut son film de thèse. Il a ensuite poursuivi sa formation dans une école berlinoise. Outre ses activités de scénariste et de réalisateur, il a travaillé comme chargé de cours à Cologne et Hambourg, où il réside actuellement.