Trois mythes tirés des « Métamorphoses » d’Ovide sont mis en scène à quelques kilomètres de Rome, dans les paysages sans âge du mont Circé, des dunes de Sabaudia et des rivières d’Arpino, par des interprètes femmes et hommes transgenres et transsexuels pour la plupart. Le narrateur, interprétant Ovide, nous guide dans ces récits, à la frontière de leur être et de leurs personnages mythologiques.

Une réinterprétation contemporaine des mythes du poème d’Ovide où, de manière poétique et profonde, Yanira Yariv souligne leur extraordinaire modernité et enquête sur les notions de « frontière » et de « limite » avec le désir de les surmonter afin de favoriser la communication entre les différents mondes. Le film traite des questions de genre dans la société contemporaine et raconte les corps qui se transforment d’une forme à une autre : Callisto est transformée en ours, Jupiter devient Diana, Glauco, un monstre de mer, et la nymphe Salmacis fusionne avec le corps du jeune Hermaphrodite. Derrière chacun de ces mythes, il y a la vie de chacun.e.s des interprètes, des personnes réelles avec leurs propres histoires personnelles, venues d’associations trans. Jeunes, étudiants, adultes, issus de familles bourgeoises ou bien prolétariennes qui assument leur choix et souvent rejetés et discriminés par la société.

Séance suivie d’un débat avec l’équipe du film.