France, 87’, Documentaire, VOSTF

Dans un documentaire à la première personne, Diako Yazdani, réfugié politique en France, retourne voir sa famille au Kurdistan irakien et leur présente Kojin un jeune homosexuel de 23 ans qui cherche à exister au sein d’une société où il semble ne pas pou- voir trouver sa place. Avec humour et poésie, le réalisateur livre un portrait émouvant où les rencontres des uns et des autres invitent à une réflexion universelle sur la différence.


Ce documentaire saisissant traite de la condition des homosexuels au Kurdistan irakien, un sujet hautement tabou, où il n’existe même pas de terme spécifique pour les désigner (si ce n’est un vocabulaire dégradant ou les termes anglais). Dans cette société clanique aux préceptes religieux stricts et obsédée par le regard social, on fait la connaissance de Kojin, jeune homme gay doté d’une force et d’une maturité impressionnantes, le seul qui ait accepté de raconter son histoire devant une caméra. Malgré la loi appliquant la Charia, les menaces quotidiennes et les injonctions à se soigner, il cherche tant bien que mal à instaurer le dialogue en mettant ses interlocuteurs (sa famille, les Imams, des gens de la rue) face à leur haine irrationnelle et leurs contradictions.

La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur Diako Yazdani.

  • RéalisateurDiako Yazdani
  • AvecKojin
  • ImageDiakoYazdani
  • MontageDiakoYazdani
  • DistributionRouge (Julie Gayet)