Afrique du Sud, 104', Fiction, VOSTF

1981, Nicholas a 16 ans. Comme tous les jeunes blancs Sud-Africains de son âge, il doit accomplir son service militaire pendant deux ans. Durant cette période, le gouvernement sud-africain, blanc, raciste et ségrégationniste, mène une politique étrangère qui vise à combattre les communistes et « die swartgevaar » : « le danger noir ». Nicholas est envoyé sur le front au sud de l’Angola pour défendre le régime de l’apartheid. Il doit alors survivre tant aux horreurs de la guerre qu’à la brutalité de l’armée et de ses soldats.
Après Beauty (Queer Palm du Festival de Cannes 2011), Oliver Hermanus revient avec un film à la fois homo-érotique et dérangeant, offrant une réflexion vertigineuse sur le désir, le racisme et la haine homophobe. « Moffie » est un terme afrikaans désobligeant pour désigner et opprimer les gays. Déjà obligé de composer avec les codes virilistes de l’armée, Nicholas sera confronté à une lourde menace lorsqu’il découvre son attirance physique pour une autre recrue. Devra-t-il tuer le « Moffie » qui est en lui ? Un drame puissant, hypnotique et magistralement mis en scène.

  • RéalisateurOliver Hermanus
  • AvecKai Luke Brummer, Mark Elderkin, Michael Kirch
  • ScénarioOliver Hermanus, Jack Sidey
  • ImageJamie D Ramsay
  • MontageAlain Dessauvage, George Hanmer
  • MusiqueBraam du Toit
  • ProductionPortobello Productions
  • DistributionOutplay