Chili, 96’, Documentaire, VOSTF
EN AVANT-PROGRAMME

ANACONDAS

Mexique. 2019. 5’30. Expérimental. VOSTF. Réalisation : Andrés Villa

La nuit tombe dans un parc et les jeunes gens se pelotonnent comme des serpents dans le sous-bois, s’aimant en secret. La ville fait irruption et ces corps nus courent terrifiés avant de sombrer foudroyés.

Écrivain, plasticien et pionnier du mouvement queer en Amérique Latine, Pedro Lemebel a secoué la société conservatrice du Chili à la fin des années 80 sous la dictature d’Augusto Pinochet. Le corps, le sang et le feu ont été les protagonistes de l’œuvre qu’il a voulu faire perdurer, lors de ces huit dernières années de vie, dans un film qu’il n’aura jamais eu l’occasion de voir.


Au fil de sa vie et de ses performances, Lemebel a construit son corps comme instrument politique, se revendiquant fièrement « pédé de classe populaire ». C’est un vrai privilège d’entrer dans l’intimité d’une figure queer aussi charismatique, qui n’a eu de cesse de s’affirmer malgré la dictature et le conservatisme ambiant. Le regard poétique de l’artiste s’articule avec un discours corrosif et redoutablement lucide sur la société chilienne et ses inégalités. Grâce à ce puissant documentaire lauréat du Teddy Award à Berlin, la voix et la sensibilité de Lemebel résonnent à jamais !

  • RéalisateurJoanna Reposi Garibaldi
  • AvecPedro Lemebel
  • ImageNiles Atallah
  • MontageTiti Viera-Gallo Chadwick
  • MusiqueCamilo Salinas