Burkina Faso, 52’, Documentaire, VF

L’homosexualité reste un sujet délicat sur le continent africain. S’agit-il d’une abomination, d’un péché, d’une pratique importée d’Occident ou d’une orientation naturelle ? De Yaoundé à Douala, en passant par Abidjan et Dakar, ce documentaire d’investigation réalisé par deux cinéastes du Burkina Faso pose les bases d’un enjeu fondamental pour les sociétés africaines.


Centrant leur enquête sur trois pays, Cameroun, Côte-d’Ivoire et Sénégal, les réalisateurs recueillent les témoignages d’avocat.e.s, de représentant.e.s d’associations, de chefs religieux ou encore de sportif.ve.s de haut niveau… L’homophobie continue à s’exprimer violemment en Afrique, mais des motifs d’espoir se font jour. De plus en plus de locaux s’engagent pour changer la vision sociétale de l’homosexualité masculine et féminine et œuvrent à une amélioration des droits LGBT+. Un état des lieux nécessaire et instructif pour ce documentaire militant vecteur de messages constructifs en faveur des droits humains en Afrique.

La projection sera suivie d’une rencontre avec Benjamin Gonnord, Universitaire français spécialiste de la Côte d’Ivoire et Malika Anzoua, activiste ivoirienne vivant depuis peu en France.

  • RéalisateurYoulouka Damiba, Gideon Vink
  • ProductionGilles Fotso