France, 93’, Fiction, V.FInterdit -18

« L’acmé du porno mélancolique. Une succession de fantasmes au masculin dont les beautés fracassantes finissent par se dissoudre en abandonnant le rêveur érotomane à sa solitude. Le tout mis en scène avec une grâce absolue par le mystérieux Dietrich de Velsa (alias Francis Savel / Frantz Salieri), peintre puis directeur artistique de La Grande Eugène (l’un des premiers cabarets transformistes de Paris), qui réalise ici son unique film et néanmoins chef-d’œuvre. » (Yann Gonzalez)

La séance sera présentée par Hervé Joseph Lebrun.

  • RéalisateurFrancis Savel, sous le nom de Dietrich de Velsa
  • AvecGianfranco Longhi, Jean-Jacques Loupmon, Reinhard Montz
  • ScénarioFrancis Savel, sous le nom de Dietrich de Velsa
  • ImageFrançois About assisté de Thierry Arbogast
  • MontageNina Sabroguine
  • Musiqueextraits des quatuors Rosamunde et La Jeune Fille et la Mort de Schubert, et de la cantate BWV 78 de Bach, Wirheilen