France, Belgique, 108', Fiction, VF

Aude et Benjamin s’aiment et vivent ensemble depuis 6 ans. Aude souffre de ne pas pouvoir avoir d’enfant alors Benjamin décide que c’est lui qui le portera.
Labellisé Cannes 2020 et adapté d’une histoire vraie, ce film humaniste et plein d’espoir traite d’un sujet rarement abordé au cinéma : le désir de parentalité chez les personnes trans. Aucun voyeurisme ni sensationnalisme dans cette œuvre poignante brillant par son authenticité et sa délicatesse. Noémie Merlant, fabuleuse, livre une composition précise, sobre, intériorisée. « Viscérale » toute en douceur, elle n’est pas du tout dans la performance mais dans le ressenti profond. Le film impressionne aussi par sa manière d’interroger nos dispositions à l’empathie et à la compréhension véritable de l’autre, sa vérité. Et de questionner par là-même le poids de la norme, les préjugés, le dogmatisme et l’étroitesse d’esprit.

La séance du jeudi 19 novembre aura lieu en présence de l’équipe du film.

  • RéalisateurMarie-Castille Mention-Schaar
  • AvecNoémie Merlant, SoKo, Vincent Dedienne, Gabriel Almaer, Alysson Paradis, Jonas Ben Ahmed
  • ScénarioChristian Sonderegger, Marie-Castille Mention-Schaar
  • ImageMyriam Vinocour
  • MontageBenoît Quinon
  • ProductionWillow Films, Scope Pictures
  • DistributionPyramide Distribution