Argentine, 83’, Documentaire, VOSTF

Chronique de la scène rock féminine et queer d’Argentine depuis la vague punk des années 1980. Si son groupe, YiLet, s’est séparé depuis longtemps, Marilina Giménez est demeurée en lien étroit avec les protagonistes du genre. Au-delà de la scène, c’est l’occasion pour ces artistes de lever le voile tant sur la vie en tournée, le harcèlement sexiste que sur la certitude qu’un seul homme ruine l’atmosphère d’un girl’s band.


Marilina Giménez, bassiste pendant six ans du groupe Yilet, a troqué sa basse pour une caméra. Dans cette visite nocturne de Buenos Aires, de vieux groupes comme « The She-Devils » jouent avec des pierres et des bouteilles, alors que les nouvelles venues « Chocolate Remix » et « Miss Bolivia » réinventent le reggaeton et la pop. Ces dizaines de femmes repoussant les limites de la musique sont aussi de grandes activistes se battant pour des avortements légaux et sûrs, déterminées à marquer de manière indélébile la scène musicale dirigée par des filles en Argentine. Un documentaire musical et politique euphorisant !

  • RéalisateurMarilina Giménez
  • ImageMarcos Vieitez
  • MontageJulia Straface