« Vingt-quatre heures dans la vie d’une drôle de Cendrillon, qui traverse la cité des anges à la recherche de sa rivale ». C’est la veille de Noël à Tinseltown et Sin-Dee est de retour dans le quartier. En apprenant que son mec (et mac) n’a pas été fidèle pendant les 28 jours où elle était en prison, la working girl et sa meilleure amie, Alexandra, décident de tirer au clair cette rumeur scandaleuse. Leur odyssée exubérante les conduit à travers différentes subcultures de Los Angeles, y compris dans une famille arménienne en proie aux affres de l’infidélité.

Entièrement tourné à l’iPhone 5S avec des objectifs anamorphiques, « Tangerine » explose l’écran avec un style trash et une énergie féroce. Première expérience de cinéma pour la plupart des héroïnes, la chimie cruelle entre Sean Baker et ses actrices révèle le talent d’un réalisateur de génie et façonne ce film éblouissant rempli d’humour et de querelles. Conte de Noël résolument moderne, tourné à même les rues de Los Angeles, « Tangerine », au-delà de toutes nos espérances, est un véritable choc cinématographique. « Merry Christmas, Bitch ! »