La réalisatrice Wilma Smith a filmé pendant deux jours son ami d’enfance, modèle de Pierre & Gilles et de Thierry Mugler, et artiste peintre accompli, Juano Diaz. Appelé John par Wilma, il donne au film un ton très personnel lorsqu’il évoque avec honnêteté et franchise son enfance difficile. Depuis sa venue au monde en tant que Juan Diaz, né avec un syndrome de sevrage d’héroïne, en passant par le foyer pour enfants, et jusqu’à son adoption par une famille de gens du voyage, devenant ainsi John Stewart. Il se penche sur la douleur qu’il a ressenti lors de la perte de sa mère d’adoption, ainsi que sur les défis auxquels il a du faire face lors de ses retrouvailles avec sa mère biologique. Juano explique comment ces expériences l’ont inspiré aujourd’hui, en tant qu’artiste, et il évoque sa plus grande inspiration : sa grand-mère d’adoption, Grand-Mère Stewart, qui croyait en la chance (Mag)pie. Une pie tant pis, deux pies tant mieux.

Séance suivie d’un débat.

Précédé de : Deux Ombres

Écosse / France / 2012 / 31’
Fiction
VO / Tous publics

Réalisation : Juano Diaz
Interprétation : Juano Diaz (Paul), Pierre Commoy (le père de Paul), Edwige Belmore (la mère de Paul), Philip Alexander (Tom), Wilma Smith (la sirène), Jon John, Daisy Barr, Luizo Vega
Image : Juano Diaz, Wilma smith, Pierre Commoy, Kael Block
Montage : Juano Diaz
Musique : CocoRosie, Bianca et Sierra Casady, Joey Arias, Juano Diaz, Matthew Doers
Production : Juano Diaz

Paul a cessé de parler le jour de la mort de sa mère. Sa seule consolation, l’océan et sa tombe. Jusqu’à ce qu’il rencontre Tom, un marin solitaire. Mais Paul aura-t-il le courage de lui parler ? Une féerie visuelle pour faire face à la douleur, à la fin et au nouveau commencement.