Monique, jeune fille de la bourgeoisie parisienne, découvre que son fiancé a une maîtresse. Elle décide de rompre. Et de quitter aussi sa famille et son milieu. En ce début des années folles, Monique va mener une vie de femme libre, découvrir le monde de la nuit, les fumeries d’opium et les « garçonnes »…

Après une première adaptation cinématographique du roman de Victor Margueritte « La Garçonne » (par Armand du Plessy en 1923, censurée et aujourd’hui introuvable), cette version de Jean de Limur (1936) se montre plus audacieuse que celle de Jacqueline Audry, vingt ans plus tard. Sorti avec un parfum de scandale, le film devient vite un succès. Mention spéciale à Suzy Solidor et son célèbre cabaret et à la « Môme » Piaf’, dont c’est la première apparition à l’écran…

Acteur puis assistant-réalisateur à Hollywood à l’époque du muet, Jean de Limur (1887-1976) travaille notamment avec Charlie Chaplin et Cecil B. De Mille. De retour en France avec les débuts du parlant, il tourne plus d’une vingtaine de films en quinze ans, dont beaucoup de comédies légères. Puis il quitte le monde du cinéma pour une carrière dans l’industrie.

Séance suivie d’un débat avec Anne Delabre, journaliste et essayiste.

logo-7egenre_V3-1