Aria

Réalisation : Emilie Jouvet

genre : docu lesbien, 60′. Diffusé le

Vouloir un enfant est un désir partagé par des millions de personnes, quels que soit leur genre ou leur orientation sexuelle.
Oui mais..en France, quand on est lesbienne, gay ou trans, comment fait-on pour devenir parent alors que les lois nous en empêchent ?
PMA à l’étranger, insémination artisanale, exil en Belgique ou en Espagne, batailles judiciaires pour adopter ses propres enfants…
Pour s’opposer à la loi ouvrant le mariage aux LGBT et leur interdire d’avoir des enfants,  des personnes de droite et d’extrême-droite, liées à l’Eglise catholique, organisèrent de nombreuses « manif pour tous » rassemblant des centaines de milliers de personnes. Ces marches libéreront et produiront une parole homophobe & lesbophobe extrêmement violente, saturant l’espace médiatique, qui propagera leurs propos sans restriction, alors que la parole des LGBT est ignorée.
Comment fonder une famille, devenir parent et élever ses enfant dans se contexte homophobe ultra-violent ?
Autour de portraits croisés, de visages penchés sur son ventre de femme enceinte, la réalisatrice dessine autant d’histoires et de réflexions sur la maternité, la parentalité, le (non-)désir d’enfant, la filiation ou encore l’enfance. Solidaires dans leurs peines comme dans leurs joies, ému.e.s et en colère, les protagonistes du film nous transmettent une force et un espoir dont on a désespérément besoin aujourd’hui pour poursuivre la lutte vers une société plus juste.
Le film, tourné intégralement au smartphone, propose un voyage intime, des paroles sensibles, drôles ou émouvantes, tel un « album de famille » contemporain.